Mises à jour COVID-19

L'ICÉC surveille de près la situation fluide autour de la COVID-19 en ce qui concerne le marché canadien et notre industrie. Nous avons distribué des mises à jour régulières à nos membres depuis le début de la pandémie et continuerons de le faire pour toute sa durée. Cette page Web est une ressource supplémentaire sur les questions relatives à la COVID-19. Revenez souvent pour des mises à jour.

MISES À JOUR COVID-19

Restrictions fédérales pour les voyages

Le gouvernement fédéral exhorte les Canadiens à ne pas voyager pour le moment et a mis en place des restrictions plus strictes pour tous ceux qui arrivent au Canada (résidents et visiteurs) à compter de 23 h 59 le 21 février 2021.

Arrivée par voie terrestre – la frontière entre les États-Unis et le Canada est fermée aux voyages non essentiels jusqu’au 21 mars 2021.

Toute personne arrivant par voie terrestre devra passer un test COVID-19 à son arrivée au point d’entrée frontalier terrestre. D’ici le 4 mars, il y aura 16 sites d’essai à travers le Canada, et les cinq suivants ouvriront le 21 février :

  • Douglas, C.-B. | Coutts, AB | Queenston-Lewiston Bridge (Niagara-on-the-Lake), ON | Saint-Bernard-de-Lacolle (autoroute 15), QC | St. Stephen 3rd Bridge, N.-B.

D’ici le 4 mars 2021, les points d’entrée suivants disposeront également de sites d’essai :

  • Ambassador Bridge (Windsor), ON | Blue Water Bridge (Point Edward), ON | Emerson West Lynne, N.-B. | Peace Bridge (Fort Érié), ON | Huntingdon, C.-B. | 1000 Island Bridge (Lansdowne), ON | Pacific Hwy, C.-B. | Rainbow Bridge (Niagara Falls), ON | St. Armand, QC | Stanstead (Route 55), QC | Tunnel Windsor-Detroit, ON

Arrivée par avion

À compter du 21 février 2021, les voyageurs internationaux (résidents et visiteurs) arrivant au Canada doivent passer un test COVID-19 avant de quitter l’aéroport. Ils seront ensuite transportés à l’hôtel approuvé par le gouvernement pour une quarantaine de trois jours avant de partir pour compléter leur quarantaine de 14 jours à leur destination. Tous les voyageurs recevront une trousse d’essai COVID-19 et des instructions avant de quitter l’aéroport pour le deuxième test COVID-19 qu’ils doivent passer vers la fin de la quarantaine de 14 jours.

Avant d’embarquer pour le Canada, tous les voyageurs doivent fournir la preuve des éléments suivants :

  • Test COVID-19 négatif passé dans les 72 heures suivant l’embarquement du vol
  • Preuve d’une réservation prépayée de trois nuits dans l’un des hôtels de quarantaine agréés par le gouvernement

Les voyageurs devront payer pour le test COVID-19 dans le pays où ils partent (s’il y a un coût), le séjour de trois nuits à l’hôtel de quarantaine à l’arrivée ainsi que toutes les mesures de nourriture, de sécurité, de transport, de prévention et de contrôle des infections pour ces trois jours.

Pour plus d’informations sur tous les voyages, la quarantaine et les restrictions à la frontière, cliquez ici.


Colombie-Britannique

Le Dr Réka Gustafson, sous-officier provincial de la santé de la Colombie-Britannique, et Adrian Dix, ministre de la Santé, ont indiqué dans une déclaration conjointe le 19 février 2021 qu’il y avait actuellement 4 486 cas actifs dans la province, dont 217 ont été hospitalisés (16 aux soins intensifs). La première dose du vaccin a été administrée à 192 942 personnes, dont 36 923 ont reçu la deuxième dose.

Une ordonnance de la SPO entrée en vigueur en novembre 2020 interdisant les rassemblements et les événements demeure en vigueur jusqu’à nouvel ordre. Cet ordre stipule qu’aucun rassemblement social n’est autorisé dans les résidences privées, que les événements culturels sont interdits, que les services religieux ne peuvent se poursuivre virtuellement et que les funérailles, mariages et baptêmes ne peuvent avoir lieu qu’avec un maximum de 10 personnes présentes, y compris l’officiant (les réceptions sont interdites). Le « port du masque obligatoire » demeure en vigueur. Pour en savoir plus sur les restrictions imposées par la Colombie-Britannique, cliquez ici.

Alberta

L’état provincial d’urgence de santé publique demeure en vigueur et la Santé publique a conçu une procédure pour rouvrir en toute sécurité en fonction des critères d’hospitalisation. Le 1er mars 2021, la province est passée à l’étape 2, assouplissant les restrictions imposées aux restaurants, aux centres de conditionnement physique intérieurs et aux activités sportives et de performance pour enfants. Tous les rassemblements sociaux à l’intérieur continuent d’être interdits, mais un maximum de 10 personnes peuvent se rassembler à l’extérieur.

Le « port du masque obligatoire » reste en vigueur. Le masque est requis à l’intérieur de tous les espaces publics, lieux de travail et lieux de culte. Pour en savoir plus sur toutes les restrictions provinciales actuelles, cliquez ici.

Saskatchewan

L’ordonnance actuelle de santé publique a été prolongée jusqu’au 19 mars 2021. Cet ordre limite les rassemblements sociaux à l’intérieur aux membres immédiats du ménage seulement et aux rassemblements extérieurs à un maximum de 10 personnes pratiquant la distanciation sociale. L’alcool ne peut pas être vendu après 22h00 dans les établissements agréés et ils ne peuvent pas accueillir plus de quatre personnes par table.

Tous les établissements de jeux sont fermés et les lieux de divertissement (comme les salles de cinéma et les arénas) sont limités à 30 personnes. Les détaillants peuvent fonctionner à une capacité de 50 %; les grandes surfaces sont plafonnées à 25 %. Tous les sports d’équipe, jeux, compétitions, etc. sont suspendus, mais les sports et la danse pour les 18 ans et moins peuvent se poursuivre s’ils suivent des restrictions strictes en matière de santé.

Les masques doivent être portés à l’intérieur des lieux publics à l’échelle de la province. Le port du masque obligatoire inclut les activités de conditionnement physique à l’intérieur (natation exclue). Consultez les lignes directrices sur les gymnases et les installations de conditionnement physique ici.

La province déploie le vaccin en trois phases et fonctionne actuellement dans le cadre de la phase 1 qui devrait durer jusqu’en mars 2021. Cette phase s’adresse principalement aux travailleurs de la santé, aux personnes âgées et aux personnes à risque élevé. La phase 2 s’étendra à la population générale à partir d’avril 2021.

Manitoba

Le Manitoba demeure sous le niveau critique d’intervention provinciale, avec des changements qui sont entrés en vigueur le 12 février 2021 et ce jusqu’au 5 mars 2021. Voici quelques-uns de ces changements :

  • Les restaurants et les établissements titulaires d’un permis peuvent rouvrir à une capacité de 25 %; et les groupes ne peuvent être composées que des membres du même ménage
  • Les sports de plein air peuvent reprendre, les gymnases et les installations de conditionnement physique peuvent rouvrir aussi, avec des restrictions
  • Les services religieux peuvent reprendre à un maximum de 50 personnes, ou 10 % de la capacité régulière, selon la plus basse de ces deux options
  • Les musées, les galeries et les services personnels (massages, salons de tatouage, spas) peuvent ouvrir à 25 % de leur capacité
  • L’industrie cinématographique peut reprendre avec des mesures de sécurité appropriées en place

Toute personne qui entre au Manitoba (résidents et visiteurs) d’un autre pays ou province doit s’isoler pendant 14 jours. Il est conseillé aux voyageurs de passer un test COVID-19 le jour de leur arrivée et un deuxième test sept jours plus tard. Cliquez ici pour une liste d’exemptions à la période d’auto-isolement.

Au 20 février 2021, 2,3 % (59 815) Manitobains avaient été vaccinés. À l’heure actuelle, le vaccin n’est offert qu’à ceux qui répondent à des critères précis, comme les personnes qui manipulent des échantillons COVID-19 dans un laboratoire, les travailleurs de la santé dans les établissements de longue durée, certains premiers intervenants et un groupe restreint de travailleurs des services communautaires. Cliquez ici pour la liste complète.

Ontario

L’ordonnance de séjour à domicile a été levée le 16 février pourla majeure partie de l’Ontario. Depuis le 4 mars, Toronto, la région de Peel, le district de North Bay Parry Sound demeurent à Stay-at-Home et le district de Simcoe Muskoka est de retour en confinement. Le reste des unités de santé de l’Ontario sont revenues au framework. For details about your health unit, click cadre codé en couleur. Pour plus de détails sur votre unité de santé, cliquez ici. Chaque unité de santé demeurera à son niveau (gris, rouge, orange, jaune ou vert) pendant deux semaines, après quoi elle sera réévaluée afin de déterminer si elle demeurera à ce niveau ou si elle sera transférée à un niveau différent.

Les fonctionnaires de Toronto et de la région de Peel ont demandé à demeurer soumis à des mesures strictes de confinement, tandis que les fonctionnaires de la région de York ont présenté un argument convaincant pour déplacer cette région vers la zone rouge. (Source : CP24.com) Toronto, la région de Peel et le district de North Bay Parry Sound demeurent en confinement au moins jusqu’au 8 mars 2021. La région de York se déplacera dans la zone rouge à compter de la semaine du 22 février 2021.

« Bien que les tendances des indicateurs de santé publique ad soient dans la bonne direction, nous avons encore du travail à faire », a déclaré le Dr David Williams, médecin-chef de la santé. « Il est fortement conseillé à chacun de continuer à rester à la maison, d’éviter les réunions sociales, de ne voyager que d’une région à l’autre à des fins essentielles et de limiter tout contact étroit avec votre ménage ou ceux avec qui vous vivez. » (Source : Communiqué du gouvernement de l’Ontario)

Au 19 février 2021, 5 000 000 doses du vaccin avaient été administrées à des personnes admissibles de la première phase, qui ont été élargies pour inclure les personnes de 80 ans et plus. Le gouvernement travaille également avec les services de santé publique pour préparer le lancement de la phase 2. « Je tiens à assurer aux gens de cette grande province que nous sommes prêts à mettre les vaccins dans le plus grand nombre d’armes possible, nous avons simplement besoin de l’approvisionnement », a déclaré le premier ministre Ford lors d’une nouvelle conférence le 19 février.

Québec

La majorité de la province du Québec est au niveau 3 – Alerte (orange), à l’exception de neuf régions qui sont au niveau 4 – Alerte maximale (rouge). Cliquez ici pour une carte indiquant le niveau d’alerte de chaque région de la province.

TIl y a actuellement un couvre-feu en place de 21h30 - 5h00 dans les zones orange et 20h00 - 5h00 dans les zones rouges. Pendant ces périodes, personne n’est autorisé à quitter son domicile, sauf pour des exemptions spécifiques telles que les visites médicales, les voyages à la pharmacie ou au travail. Toute personne arrêtée par la police sans raison valable d’être à l’extérieur pendant le couvre-feu pourrait être condamnée à une amende comprise entre 1 000 $ et 6 000 $. Les jeunes de 14 ans et plus peuvent se voir imposer une amende de 500 $. Il est recommandé à ceux qui se rendent au travail pendant le couvre-feu de demander à leur employeur de remplir une attestation concernant les déplacements pendant le couvre-feu tel que décrété par le gouvernement du Québec.

Les déplacements entre les régions et les villes ne sont pas recommandés et les rassemblements sociaux dans les maisons privées (intérieures et extérieures) sont interdits. À compter du 26 février 2021, une personne seule (et ses enfants, le cas échéant) peut former une bulle avec un autre ménage. Les activités organisées dans un espace public ne sont pas autorisées, à l’exception des funérailles (maximum de 25 personnes) et des manifestations. Pour plus de détails sur les restrictions dans chaque niveau d’alerte, cliquez sur niveau 3 ou niveau 4.

Au 21 février 2021, 3,5 % des 344 900 personnes avaient été vaccinées. Pour plus d’information sur le programme de vaccination de la province du Québec, cliquez ici.

Nouveau-Brunswick

La province est toujours sous l’état d’urgence qui a été renouvelé pour la dernière fois le 12 février 2021. Toutes les zones de la province se trouve au niveau orange. Sous le niveau orange, la bulle s’étend à 10 personnes de l’extérieur du ménage. Les procédures médicales non urgentes et les chirurgies électives sont autorisées. Les services professionnels tels que les spas et les salons de coiffure sont autorisés à ouvrir. Les garderies et la maternelle jusqu’à la 12e année sont autorisées à donner des cours en personne, mais il est recommandé que les élèves à risque élevé continuent d’apprendre en ligne. Pour plus de détails sur ce qui est autorisé selon le niveau orange, cliquez ici.

Les masques continuent d’être obligatoires à l’intérieur de tous les espaces publics, tels que les magasins, les centres commerciaux, les restaurants, les lieux de culte, les espaces communs dans les bâtiments publics et dans les transports publics. Ils sont également requis dans les espaces organisés d’événements intérieurs tels que les funérailles et les mariages. Ils doivent être portés dans les lieux publics à l’extérieur si la distanciation appropriée ne peut pas être maintenue.

Les travailleurs de la santé, le personnel de soins de longue durée, les personnes de plus de 85 ans et les adultes des Premières nations ont commencé à se faire vacciner. L’admissibilité s’étendra à d’autres groupes d’avril à mai, mais l’offre devrait être limitée jusqu’au milieu ou la fin de l’été 2021. Pour en savoir plus sur le programme de vaccination du Nouveau-Brunswick, cliquez ici.

Nouvelle-Écosse

Des restrictions et des mesures de protection plus strictes ont été mises en œuvre pour Halifax, Hants et le comté de Lunenburg le 27 février et dureront jusqu’au 26 mars 2021. À compter du 1er mars 2021, les travailleurs en rotation sans symptômes doivent faire l’essai du COVID-19 au cours de leur auto-isolement modifié, tout comme les travailleurs spécialisés. Cliquez ici pour plus de détails.

Les magasins de détail sont autorisés à fonctionner à une capacité de 75 % dans le reste de la province depuis le 8 février. Les gymnases et les studios de yoga peuvent également fonctionner à une capacité de 75 % et tous les participants aux activités de haute intensité doivent maintenir une distance minimale de 2 mètres.

Les entreprises telles que les événements artistiques et culturels, les sports, les festivals et les rassemblements religieux peuvent commencer à organiser des événements et des activités en personne. Les spectateurs sont autorisés s’ils restent dans l’espace d’observation désigné.

Les voyages à l’intérieur de la bulle des voyages dans l’Atlantique (N.-É. et Î.-P.-É.) sont autorisés sans qu’il soit obligation de quarantaine à compter du 10 février. Ceux qui entrent de l’extérieur de la bulle doivent encore s’auto-isoler. Pour plus de détails, cliquez ici.

De petites expéditions hebdomadaires du vaccin arriveront en Nouvelle-Écosse jusqu’à la fin de mars 2021 et l’offre devrait commencer en avril. Le déploiement du vaccin se fait en trois étapes et toutes les personnes qui ne sont pas admissibles à l’étape une ou deux recevront le vaccin à l’étape trois en fonction de leur âge. Cliquez ici pour plus de détails.

Île-du-Prince-Édouard

À compter du 16 février, les non-residents de l’Île-du-Prince-Édouard, y compris ceux des autres provinces du Canada atlantique, doivent demander l’approbation avant le voyage et doivent s’auto-isoler pendant 14 jours. Les résidents sont exemptés de présenter une demande d’approbation avant d’entrer dans la province, mais ils doivent tout de même s’auto-isoler.

Des restrictions plus strictes sont entrées en vigueur le 4 mars et demeureront en vigueur jusqu’au 14 mars 2021. Ces restrictions remplacent toutes les restrictions existantes en matière de santé publique. Pour en savoir plus sur les mesures plus strictes, cliquez ici.

Terre-Neuve-et-Labrador

Terre-Neuve-et-Labrador est actuellement au niveau d’alerte 4, à l’exception de la péninsule d'Avalon qui demeure au niveau d’alerte 5 et on demande à tout le monde de rester à la maison autant que possible. Tous les rassemblements sociaux sont interdits, à l’exception d’un seul ménage qui rejoint un autre ménage pour former une bulle sociale. Les funérailles, enterrements, mariages et rassemblements religieux peuvent avoir lieu, mais ils sont plafonnés à dix personnes, dont l’officiant.

Les magasins de détail non essentiels sont fermés pour le service en personne, les salles de cinéma et les entreprises de services personnels (spas, salons de tatouage, etc.) sont autorisées à ouvrir tant qu’elles suivent les protocoles COVID-19 et les magasins de détail peuvent ouvrir à une capacité de 50 %. Les restaurants restent ouverts seulement pour la livraison, les commandes à emporter ou le service au volant. Pour une liste complète des restrictions de niveau 4, cliquez ici.

La province déploie les vaccins en trois phases. La première phase met l’accent sur les travailleurs de la santé à risque élevé d’exposition, ceux d’âge avancé, les personnes âgées en milieu de vie et les adultes dans les communautés autochtones. On s’attend à ce que tous ceux qui veulent un vaccin en aient un d’ici l’automne 2021. Cliquez ici pour plus de détails.

Territoires du Nord-Ouest

Le T.N.-O. demeure dans la phase 2 de leur plan de réouverture en quatre phases. Les cercles sociaux sont autorisés avec trois options :

  • Construisez votre « cercle de cinq » et ne vous réunissez socialement qu’avec ces cinq personnes
  • Chaque personne dans le ménage choisit une personne pour permettre en tant qu’invité dans leur maison
  • Deux ménages créent une bulle sociale

Les rassemblements sociaux privés peuvent aller jusqu’à 10 personnes. Des événements organisés peuvent être tenus pour 25 personnes à l’intérieur et 50 personnes à l’extérieur. Les voyageurs qui entrent dans les Territoires du Nord-Ouest doivent produire un plan d’auto-isolement qui suit des lignes directrices strictes telles qu’elles sont décrites ici.

Au 15 février 2021, le T.N.-O. avait vacciné 13 578 personnes avec la première dose, dont 579 avaient reçu la deuxième dose. Un graphique de déploiement par communauté est disponible ici.

Nunavut

À compter du 1er mars, des modifications ont été apportées aux mesures de santé de la sécurité publique pour Baffin, Kitikmeot, Chesterfield Inlet, Baker Lake, Coral Harbury, Naujaat, Rankin Inlet et Whale Cove. Les rassemblements à l’intérieur sont autorisés pour 15 personnes plus celles du ménage, tandis que les rassemblements en plein air peuvent accueillir jusqu’à 100 personnes.

Les écoles sont ouvertes à pleine capacité et les garderies peuvent ouvrir avec des mesures de sanitaires préventives. Les masques sont recommandés mais non obligatoires. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Les mesures sanitaires d’Arviat sont plus strictes, tel qu’annoncé le 27 janvier 2021. Ces mesures restreignent les déplacements vers la région avec certaines exemptions, comme les vols d’évacuation médicale, les escales de moins de 90 minutes, les équipages de conduite et les chasseurs.

Les rassemblements en plein air de plus de cinq personnes sont interdits, tout comme les événements dans les salles communautaires et les centres de conférences. Les rassemblements sociaux à l’intérieur des maisons privées sont limités au ménage immédiat et en cas d’urgence, cinq autres personnes. Les commerces non essentiels sont fermés, les restaurants sont ouverts pour la livraison et les commandes à emporter seulement et le port du masque est obligatoire. Cliquez ici pour plus de détails.

On s’attend à ce que 75 % de ses résidents de plus de 18 ans soient vaccinés d’ici la fin de mars 2021. Plus de détails sur le programme de vaccination sont disponibles ici.

Yukon

Le gouvernement du Yukon a fait le point sur ses mesures de sécurité le 22 février 2021. On demande à tout les yukonnais d’adhérer au « six consignes » :

  • Gardez vos distances
  • Gardez vos mains propres
  • Vous vous sentez malade ? Restez à la maison
  • Évitez les foules
  • Voyage (à l’intérieur du territoire) avec respect
  • Auto-isolation si nécessaire

Le « port du masque obligatoire » qui est entré en vigueur le 1er décembre 2020, stipule que le masque doit être porté à l’intérieur de tous les espaces publics du territoire, demeure toujours en place.

On s’attend à ce que le Yukon reçoit suffisamment de doses pour vacciner 75 % de la population adulte d’ici la fin de mars 2021 et qu’il devrait y avoir suffisamment d’approvisionnement pour vacciner tous les résidents adultes qui le veulent. Pour en savoir plus sur le programme de déploiement du vaccin, cliquez ici.


Outil de suivi des mesures d'urgence

Le cabinet d'avocats canadien McCarthy Tétrault a créé un outil de suivi des mesures d'urgence qui répertorie les mises à jour opportunes des réponses et des mesures d'urgence mises en œuvre par les gouvernements et les juridictions du Canada.

  • Cliquez ici pour une carte montrant le nombre actuel de cas de COVID-19 au Canada, par province / territoire.
  • Fiches d'information COVID-19, y compris des infographies imprimables – cliquez ici.

Un avis de voyage mondial est actuellement en vigueur en raison de la COVID-19. Il est conseillé aux Canadiens d'éviter:

  • Voyage non essentiel à l'extérieur du Canada, et
  • Tous les voyages en bateau de croisière

Toutes les arrivées de vols internationaux sont redirigées vers l'un des quatre aéroports:

  • Aéroport international de Calgary
  • Aéroport international de Vancouver
  • Aéroport international Pearson de Toronto
  • Aéroport international Pierre Elliott Trudeau de Montréal

Cliquez ici pour plus d'informations.

Cliquez ici pour obtenir les dernières informations sur les mesures législatives et autres adoptées par le gouvernement du Canada pour minimiser l'impact du COVID-19 sur les Canadiens.

Les principaux symptômes de la COVID-19 comprennent la toux, la fièvre et des difficultés respiratoires. Cela peut prendre jusqu'à 14 jours avant que les symptômes n'apparaissent et des preuves récentes ont montré que même ceux qui n'ont pas encore développé ou ne développent jamais de symptômes peuvent transmettre le virus. Il est donc important de suivre ces mesures préventives:

  • Restez à la maison sauf si vous devez aller travailler
  • Évitez les déplacements inutiles dans votre communauté (exception: aller à l'épicerie, à la pharmacie, au médecin)
  • Ne vous réunissez pas en groupe (consultez votre province/territoire/municipalité pour connaître les réglementations locales)
  • Gardez toujours une distance d'au moins 2 mètres (6 pieds) des autres (exception: ceux avec qui vous vivez – sauf s'ils sont malades. Ils devraient ensuite s'isoler dans une pièce / zone de la maison jusqu'à ce qu'ils se portent bien)

Vous pouvez vous promener si: (consultez votre province / territoire / municipalité pour les règles locales)

  • Vous êtes en santé
  • Vous n'avez pas reçu de diagnostic de la COVID-19
  • Vous n'avez pas voyagé à l’extérieur du Canada (y comprix les États-Unis) au cours des 14 derniers jours
  • Vous n'êtes pas en quarantaine ou en isolement

Renseignez-vous sur l'état des mandats d'urgence et autres mesures COVID-19 dans votre province ou territoire:


Communications de l'ICÉC

Le bureau national de l'ICÉC est maintenant ouvert avec personnel réduit

Réponse du gouvernement fédéral à la COVID-19

Le gouvernement fédéral a mis en œuvre divers programmes destinés à aider les travailleurs et les entreprises du Canada dans le cadre du Plan de réponse économique COVID-19. Vous trouverez ci-dessous un échantillon des programmes d'assistance disponibles. Pour plus de détails et la liste complète, cliquez ici.

Soutien aux entreprises

  • La Subvention canadienne pour les salaires en cas d'urgence (SSUC) aide les employeurs touchés par la COVID-19 à les aider à maintenir leur personnel. La subvention couvre jusqu'à 847 $ par semaine pour d'un salaire d'employé pour les entreprises qui ont connu une perte de revenus bruts d'au moins 15% en mars et 30% en avril et mai. Calculez le montant de votre subvention ici. Ouverture des candidatures le 27 avril 2020.
  • La subvention salariale temporaire de 10% permet aux employeurs de réduire les retenues salariales à l'ARC de 10% pendant trois mois.
  • Les programmes de travail partagé seront étendus à un maximum de 76 semaines à partir de 38 semaines pour les employés qui sont admissibles à l'AE et qui ont accepté de réduire leurs heures de travail pour des raisons indépendantes de la volonté de l'employeur, telles que les mesures de distanciation sociale COVID-19 actuelles.
  • Les changements temporaires du programme Emplois d'été Canada permettent aux employeurs des secteurs privé et public de recevoir jusqu'à 100% du salaire minimum provincial / territorial, d'embaucher du personnel à temps partiel et de prolonger la date de fin de travail jusqu'au 28 février 2021.
  • Le Programme de disponibilité des crédits aux entreprises (PCE) est une collaboration entre la Banque de développement du Canada (BDC) et Expert Développement Canada (EDC) pour travailler avec des prêteurs privés afin de fournir des prêts et des flux de trésorerie opérationnels aux petites et moyennes entreprises. Les PME peuvent postuler dès maintenant auprès des institutions financières ou des coopératives de crédit.
  • Le Compte d'urgence pour les entreprises canadiennes (CUEC) offre aux petites entreprises et aux OBNL des prêts sans intérêt pouvant atteindre 40 000 $ pour couvrir les coûts d’exploitation. Pour postuler, l'entreprise doit avoir eu des coûts salariaux compris entre 20 000 $ et 1,5 million de dollars en 2019. Les candidatures peuvent être remplies via la banque ou la caisse populaire de l'entreprise.
  • Les entreprises sont autorisées à reporter les paiements d'impôt sur le revenu dus entre le 15 mars et septembre 2020 jusqu'à après le 31 août 2020 sans intérêts ni pénalités.
  • Les entreprises et les travailleurs autonomes peuvent reporter le paiement de la TPS / TVH et des droits de douane dus sur les importations jusqu'au 30 juin 2020.
  • La Prestation canadienne d'urgence (PCU) offre un avantage imposable de 2000 $ toutes les quatre semaines pendant un maximum de 16 semaines aux personnes admissibles qui ont perdu leur emploi, ou ne gagne pas plus de 1000 $ par mois, en raison de COVID-19. En savoir plus sur la PCU ici.
  • Des programmes ont été mis en œuvre pour soutenir la stabilité financière, tels que la baisse des taux d'intérêt, la réduction du coussin de stabilité intérieure de 1,25%, un allégement temporaire pour les promoteurs de régimes de retraite sous réglementation fédérale et le lancement d'un programme d'achat d'hypothèques assurées.

Soutien aux particuliers

  • Les bénéficiaires de l'Allocation canadienne pour enfants verront une augmentation de 300 $ par enfant pour 2019-2020.
  • La date limite de production de l'impôt sur le revenu pour les particuliers a été reportée au 1er juin 2020, les paiements des montants dus étant reportés après le 31 août 2020 sans pénalités ni intérêts courus.
  • Les reports de paiement hypothécaire sont examinés au cas par cas par les banques afin de trouver des solutions pour les propriétaires dans le besoin pour les aider à gérer leurs versements hypothécaires mensuels.
  • La portion fédérale des remboursements et des intérêts des prêts étudiants est automatiquement suspendue jusqu'au 30 septembre 2020.