Mises à jour COVID-19

L'ICÉC surveille de près la situation fluide autour de la COVID-19 en ce qui concerne le marché canadien et notre industrie. Nous avons distribué des mises à jour régulières à nos membres depuis le début de la pandémie et continuerons de le faire pour toute sa durée. Cette page Web est une ressource supplémentaire sur les questions relatives à la COVID-19. Revenez souvent pour des mises à jour.

MISES À JOUR COVID-19

Les provinces et les territoires du pays commencent lentement à rouvrir leurs économies. Voir les détails ci-dessous:

  • La Colombie-Britannique en est actuellement à la phase 3 de la stratégie provinciale de réouverture, ce qui signifie qu’en plus des entreprises qui ont été autorisées à ouvrir à la phase 2, les déplacements à l’intérieur de la province sont maintenant autorisés et les écoles ont pu ouvrir plus tôt cet automne. D’autres mesures de sécurité, comme les lignes directrices sur la cueillette sociale, sont toujours en vigueur, ce qui est particulièrement important à noter pendant la période des Fêtes d’automne. Un guide des fêtes d’automne a été préparé par la province pour offrir des lignes directrices sur les rassemblements sociaux pendant les mois les plus froids. Pour obtenir les statistiques actuelles sur la COVID-19 en Colombie-Britannique, cliquez ici.
  • L’Alberta en est actuellement à l’étape 2 de son plan de réouverture en trois étapes, ce qui permet aux grands rassemblements et à un plus grand nombre d’entreprises d’ouvrir leurs portes pourvu qu’elles respectent les lignes directrices en matière de sécurité. Certaines des entreprises qui sont maintenant ouvertes comprennent des bibliothèques, des services de bien-être, des services esthétiques, des salles de cinéma, des gymnases, des terrains de camping et des foires commerciales. Il y a une plus grande flexibilité du nombre de personnes pour les cohortes et aucune limite pour les restaurants, les bars et les lieux de culte. Cliquez ici pour plus d’informations.
  • La Saskatchewan en est actuellement à la phase 4 d’un plan de réouverture en cinq phases. En plus des entreprises qui ont été autorisées à ouvrir dans le cadre de la phase 3, des endroits comme des camps pour enfants, des piscines et des aires de jeux d’eau, des bibliothèques et des musées, des casinos et des salles de bingo, des foires commerciales et des centres de conférences sont maintenant autorisés à être ouverts. Les mesures de sécurité doivent être respectées en tout temps. Cliquez ici pour plus d’informations.
  • Le niveau d’intervention provincial du Manitoba est actuellement jaune (mise en garde), mais Winnipeg et les régions avoisinantes ont été déplacées à Orange (restriction) le 19 octobre en réponse à la hausse des cas et des hospitalisations dans cette région. Sous ce niveau de réponse plus élevé, les rassemblements sont plafonnés à 5 personnes, boîtes de nuit, bars, casinos, salles de bingo, salons vidéo et installations de divertissement avec de la musique en direct doivent fermer. Les restaurants, les magasins de détail, les musées et les bibliothèques peuvent demeurer ouverts à 50 % de leur capacité. Les restaurants ne peuvent accueillir qu’un maximum de cinq personnes par table, avec une distance physique entre les deux, des bûches doivent être entretenues et des masques doivent être portés à l’intérieur de tous les espaces publics. Cliquez ici pour plus d’informations.

    Toute personne se rendant au Manitoba doit être mise en quarantaine pendant 14 jours à moins d’avoir voyagé dans l’Ouest canadien (C.-B., AB, SK, Yukon, T.N.-O. ou Nunavut) ou dans le Nord-Ouest de l’Ontario (parties de l’Ontario situées à l’ouest de Terrace Bay). Cliquez ici pour plus d’informations.
  • L’Ontario en est actuellement à l’étape 3, mais en raison de la forte augmentation des nouveaux cas actifs au cours des dernières semaines, certains points chauds (régions de Toronto, d’Ottawa, de Peel et de York) ont été obligés de revenir aux mesures de sécurité modifiées de l’étape 2, ce qui a restreint les taux d’occupation pour les rassemblements sociaux. des événements publics et corporatifs (y compris des événements/conférences) à 10 à l’intérieur et 25 à l’extérieur. Les nouvelles mesures ferment également les bars, les boîtes de nuit, les casinos, les salles de bingo et les salles de sport intérieures et interdit les restaurants. Lire la suite ici.

    À compter du 4 octobre, les centres d’évaluation n’offriront plus de services de dépistage sans rendez-vous, et passeront plutôt à des tests sur rendez-vous le 6 octobre. Le gouvernement provincial a également révisé les lignes directrices sur les tests pour les enfants, ce qui permet aux parents de déterminer plus facilement si l’enfant a besoin d’un test de dépistage de la COVID-19.

    Le masque est obligatoire à l’échelle de la province pour tous les milieux publics intérieurs et tous les Ontariens sont priés de suspendre leur cercle social, en gardant une distance physique avec toute personne à l’extérieur de leur ménage (à quelques exceptions près). Pour en savoir plus sur cette mesure et d’autres mesures de sécurité, cliquez ici.
  • À la fin septembre, la province du Québec a connu une augmentation rapide des nouveaux cas, en particulier à Montréal, Québec et dans la région de Chaudière-Appalaches, ce qui a amené le premier ministre Legault à faire passer ces régions en zone rouge pour une période de 28 jours à partir du 1er octobre afin d’atténuer cette augmentation. Durant cette période, les bars, salles de concert, musées, bibliothèques et autres lieux de rassemblement seront fermés. Les restaurants ne sont ouverts que pour des plats à emporter et il est interdit de se réunir avec des personnes d’un autre ménage.

    Ailleurs au Québec, tous les secteurs d’activités sont ouverts. Les rassemblements privés sont limités à dix personnes pour un maximum de trois ménages. Les entreprises et les commerces peuvent reprendre leurs activités régulières, mais il est recommandé à ceux qui peuvent travailler à distance de continuer à le faire. Les masques sont obligatoires pour toute personne de plus de dix ans dans les transports en commun ainsi que dans les lieux clos et partiellement clos. Cliquez ici pour plus d’informations.
  • Le Nouveau-Brunswick fonctionne selon le niveau d’alerte jaune, ce qui signifie que toutes les entreprises et activités sont autorisées à fonctionner tant qu’elles respectent le plan opérationnel relatif à la COVID-19. Les rassemblements doivent également respecter toutes les mesures de sécurité et les rassemblements non surveillés (à l’intérieur ou à l’extérieur) ne doivent pas dépasser 50 personnes. Lorsque la distanciation physique n’est pas possible dans les espaces publics, un masque doit être porté. Cliquez ici pour en savoir plus.
  • La Nouvelle-Écosse met régulièrement à jour ses restrictions de réouverture en fonction de la propagation de la COVID-19 et de la situation actuelle dans la province. Pour obtenir des renseignements à jour, cliquez ici.
  • L’Île-du-Prince-Édouard se dirige vers un nouveau mode de vie « normal », qui sera en vigueur jusqu’à ce qu’il y ait un traitement ou un vaccin contre la COVID-19. Les voyageurs sont tenus de se mettre en quarantaine à leur entrée à l’Î.P.É. et le contrôle demeure aux points d’entrée de l’Î.P.É. Les masques doivent être portés à l’intérieur et à l’extérieur lorsque la distanciation physique n’est pas possible. Les règlements mis à jour pour les rassemblements privés, les opérations commerciales, les soins de santé, l’éducation et d’autres sont entrés en vigueur le 1er octobre 2020. Consultez la liste complète des mises à jour ici.
  • Terre-Neuve-et-Labrador fonctionne selon un système de niveau d’alerte et demeure au niveau 4. Ils permettent actuellement l’exploitation de terrains de golf, de certains services de soins de santé, de centres de jardinage et de services professionnels. Les funérailles, les sépultures et les mariages sont limités à dix personnes et les visites/veillées ne sont pas autorisées. Les terrains de jeux dans les parcs municipaux et les terrains de camping demeurent fermés pour les gymnases, les arénas et les studios de spectacles. Les commerces de détail non essentiels tels que les bars et les cinémas sont fermés. Les restaurants sont autorisés à être ouverts pour emporter. Cliquez ici pour plus d’informations.
  • Les Territoires du Nord-Ouest ont assoupli les restrictions de la phase 1 de leur plan en quatre étapes pour la réouverture du territoire. Les terrains de jeux, les écoles, les gymnases, les musées et les services personnels sont autorisés à ouvrir. Les bars, les boîtes de nuit, les cinémas et les restaurants-restaurants restent fermés. Cliquez ici pour plus d’informations.
  • Le Nunavut a permis à tous les établissements agréés d’ouvrir à des heures régulières, ainsi qu’à des centres jeunesse et à des camps de jour. Les bureaux et commerces de détail, les galeries, les musées, les soins personnels (santé et esthétique), les parcs, les garderies et les terrains de jeux municipaux sont autorisés à ouvrir tant qu’ils respectent les règlements de sécurité. Pour se rendre au Nunavut, tous les passagers doivent avoir une lettre d’autorisation de l’administrateur en chef de la santé publique. Il existe des exigences strictes en matière d’isolement pour entrer au Nunavut (cliquez ici). Les personnes voyageant à l’intérieur de la zone de voyage commune du Nunavut et des T.N.-O. ou de la zone de voyage commune du Nunavut et de Churchill, au Manitoba, sont exemptées de l’exigence d’isolement, conformément aux mandats de sécurité de la zone de voyage commune (cliquez ici). Cliquez ici pour plus d’informations.

MISES À JOUR COVID-19

Le cabinet d'avocats canadien McCarthy Tétrault a créé un outil de suivi des mesures d'urgence qui répertorie les mises à jour opportunes des réponses et des mesures d'urgence mises en œuvre par les gouvernements et les juridictions du Canada.

  • Cliquez ici pour une carte montrant le nombre actuel de cas de COVID-19 au Canada, par province / territoire.
  • Fiches d'information COVID-19, y compris des infographies imprimables – cliquez ici.

Un avis de voyage mondial est actuellement en vigueur en raison de la COVID-19. Il est conseillé aux Canadiens d'éviter:

  • Voyage non essentiel à l'extérieur du Canada, et
  • Tous les voyages en bateau de croisière

Toutes les arrivées de vols internationaux sont redirigées vers l'un des quatre aéroports:

  • Aéroport international de Calgary
  • Aéroport international de Vancouver
  • Aéroport international Pearson de Toronto
  • Aéroport international Pierre Elliott Trudeau de Montréal

Cliquez ici pour plus d'informations.

Cliquez ici pour obtenir les dernières informations sur les mesures législatives et autres adoptées par le gouvernement du Canada pour minimiser l'impact du COVID-19 sur les Canadiens.

Les principaux symptômes de la COVID-19 comprennent la toux, la fièvre et des difficultés respiratoires. Cela peut prendre jusqu'à 14 jours avant que les symptômes n'apparaissent et des preuves récentes ont montré que même ceux qui n'ont pas encore développé ou ne développent jamais de symptômes peuvent transmettre le virus. Il est donc important de suivre ces mesures préventives:

  • Restez à la maison sauf si vous devez aller travailler
  • Évitez les déplacements inutiles dans votre communauté (exception: aller à l'épicerie, à la pharmacie, au médecin)
  • Ne vous réunissez pas en groupe (consultez votre province/territoire/municipalité pour connaître les réglementations locales)
  • Gardez toujours une distance d'au moins 2 mètres (6 pieds) des autres (exception: ceux avec qui vous vivez – sauf s'ils sont malades. Ils devraient ensuite s'isoler dans une pièce / zone de la maison jusqu'à ce qu'ils se portent bien)

Vous pouvez vous promener si: (consultez votre province / territoire / municipalité pour les règles locales)

  • Vous êtes en santé
  • Vous n'avez pas reçu de diagnostic de la COVID-19
  • Vous n'avez pas voyagé à l’extérieur du Canada (y comprix les États-Unis) au cours des 14 derniers jours
  • Vous n'êtes pas en quarantaine ou en isolement

Renseignez-vous sur l'état des mandats d'urgence et autres mesures COVID-19 dans votre province ou territoire:


Communications de l'ICÉC

Le bureau national de l'ICÉC est maintenant ouvert avec personnel réduit

Réponse du gouvernement fédéral à la COVID-19

Le gouvernement fédéral a mis en œuvre divers programmes destinés à aider les travailleurs et les entreprises du Canada dans le cadre du Plan de réponse économique COVID-19. Vous trouverez ci-dessous un échantillon des programmes d'assistance disponibles. Pour plus de détails et la liste complète, cliquez ici.

Soutien aux entreprises

  • La Subvention canadienne pour les salaires en cas d'urgence (SSUC) aide les employeurs touchés par la COVID-19 à les aider à maintenir leur personnel. La subvention couvre jusqu'à 847 $ par semaine pour d'un salaire d'employé pour les entreprises qui ont connu une perte de revenus bruts d'au moins 15% en mars et 30% en avril et mai. Calculez le montant de votre subvention ici. Ouverture des candidatures le 27 avril 2020.
  • La subvention salariale temporaire de 10% permet aux employeurs de réduire les retenues salariales à l'ARC de 10% pendant trois mois.
  • Les programmes de travail partagé seront étendus à un maximum de 76 semaines à partir de 38 semaines pour les employés qui sont admissibles à l'AE et qui ont accepté de réduire leurs heures de travail pour des raisons indépendantes de la volonté de l'employeur, telles que les mesures de distanciation sociale COVID-19 actuelles.
  • Les changements temporaires du programme Emplois d'été Canada permettent aux employeurs des secteurs privé et public de recevoir jusqu'à 100% du salaire minimum provincial / territorial, d'embaucher du personnel à temps partiel et de prolonger la date de fin de travail jusqu'au 28 février 2021.
  • Le Programme de disponibilité des crédits aux entreprises (PCE) est une collaboration entre la Banque de développement du Canada (BDC) et Expert Développement Canada (EDC) pour travailler avec des prêteurs privés afin de fournir des prêts et des flux de trésorerie opérationnels aux petites et moyennes entreprises. Les PME peuvent postuler dès maintenant auprès des institutions financières ou des coopératives de crédit.
  • Le Compte d'urgence pour les entreprises canadiennes (CUEC) offre aux petites entreprises et aux OBNL des prêts sans intérêt pouvant atteindre 40 000 $ pour couvrir les coûts d’exploitation. Pour postuler, l'entreprise doit avoir eu des coûts salariaux compris entre 20 000 $ et 1,5 million de dollars en 2019. Les candidatures peuvent être remplies via la banque ou la caisse populaire de l'entreprise.
  • Les entreprises sont autorisées à reporter les paiements d'impôt sur le revenu dus entre le 15 mars et septembre 2020 jusqu'à après le 31 août 2020 sans intérêts ni pénalités.
  • Les entreprises et les travailleurs autonomes peuvent reporter le paiement de la TPS / TVH et des droits de douane dus sur les importations jusqu'au 30 juin 2020.
  • La Prestation canadienne d'urgence (PCU) offre un avantage imposable de 2000 $ toutes les quatre semaines pendant un maximum de 16 semaines aux personnes admissibles qui ont perdu leur emploi, ou ne gagne pas plus de 1000 $ par mois, en raison de COVID-19. En savoir plus sur la PCU ici.
  • Des programmes ont été mis en œuvre pour soutenir la stabilité financière, tels que la baisse des taux d'intérêt, la réduction du coussin de stabilité intérieure de 1,25%, un allégement temporaire pour les promoteurs de régimes de retraite sous réglementation fédérale et le lancement d'un programme d'achat d'hypothèques assurées.

Soutien aux particuliers

  • Les bénéficiaires de l'Allocation canadienne pour enfants verront une augmentation de 300 $ par enfant pour 2019-2020.
  • La date limite de production de l'impôt sur le revenu pour les particuliers a été reportée au 1er juin 2020, les paiements des montants dus étant reportés après le 31 août 2020 sans pénalités ni intérêts courus.
  • Les reports de paiement hypothécaire sont examinés au cas par cas par les banques afin de trouver des solutions pour les propriétaires dans le besoin pour les aider à gérer leurs versements hypothécaires mensuels.
  • La portion fédérale des remboursements et des intérêts des prêts étudiants est automatiquement suspendue jusqu'au 30 septembre 2020.